Découvrez notre rubrique « Vos problèmes / nos solutions » . Notre expert analyse et conseille des particuliers rencontrant un problème précis dans leur construction ou leur rénovation. Aujourd’hui, nous vous emmenons du côté de Lannion chez Jean et Nadine.

parquet qui grince

Le couple y vit dans une maison ancienne. L’escalier qui mène à l’étage a dernièrement été remplacé tout comme le parquet des combles (environ 85M2). Pour cette rénovation, ils ont fait appel à une entreprise de menuiserie. Une fois le bois choisi en accord avec le couple, les travaux commencent. Le chantier se déroule sans accroche et Jean et Nadine règlent l’entreprise, heureux de prendre possession de l’ensemble de la surface.

Le problème se révèle à l’utilisation. L’escalier grince de plus en plus et le parquet à l’étage fait également un bruit soutenu qui réveille le couple.

L’œil de l’expert

Les nuisances sonores -même minimes – peuvent devenir une vraie source de gêne au quotidien notamment la nuit. Ce problème de bois de plancher qui « craque »n’est donc pas à prendre à la légère. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • La première : le bois a été installé sans avoir été entreposé. Pour être plus clair, avant d’installer un parquet ilest d’usage de lestockerau moins deux semaines dans le lieu de destination afin qu’il puisses’adapter à l’hygrométrie de la construction.
  • La seconde : le parquet ne dispose pas de joint de dilatation. Il s’agit d’un joint destiné à absorber les variations de dimensions des matériaux sous l’effet des variations de température. L’absence de joint a mis en pression l’ensemble de la surface parquetée à cause du problème d’hygrométrie.

L’escalier quant à lui, nous pose une autre problématique. Les marches qui viennent s’enchâsser dans le limon étaient taillées un peu courtes et sont trop faibles pour reprendre le poids des personnes qui utilisent l’escalier. Lors du passage, sous l’action mécanique du poids qui exerce une poussée, la marche vient frotter sur le limon qui grince.

Les solutions

Pour le parquet, la création d’un joint de dilatation entre le couloir et la pièce principale de l’étage devrait permettre au bois de se remettre en place et de ne plus être en tension lame contre lame. Et donc de grincer !

Pour l’escalier, c’est très simple et l’astuce peut même faire sourire, mais elle fonctionne ! Même si les marches sont sous-dimensionnées, il n’y a pas pour autant une non-conformité. Pour pallier au bruit généré par le passage, il suffit de … saupoudrer du talc dans toutes les jointures pour que le produit vienne dans les interstices ! Il estompera massivement le grincement.

La responsabilité  de l’entreprise engagée ?

Il appartient en effet à l’entreprise de reprendre ses ouvrages dans le cadre de la GPA (Garantie de Parfait achèvement) puisque les travaux ont moins d’un an. Pour Jean et Nadine, il faut au préalable qu’ils contactent l’artisan pour lui faire constater le désordre. Cette entrevue devra être formalisée par un courrier recommandé. Si l’entreprise n’intervient pas, il faudra alors demander l’appui d’un avocat.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !