Appelez-nous gratuitement au 0 800 634 500

Intro Jean Sébastien : Nous avons la semaine dernière abordé le sujet de Magalie de Saint Brieuc qui avait des problèmes d’étanchéité de douche.
En effet Jean Sébastien, je vais refaire brièvement le point pour continuer la suite de cette chronique : Souvenez-vous, Magalie est propriétaire d’un appartement et a décidé de créer une douche à côté de sa chambre. Rappelons également qu’il s’agit d’un appartement situé au dernier étage sous comble et que le plancher est en bois. Il y a eu une fuite que l’entreprise n’a pas voulu prendre en charge, estimant que le problème ne venait pas de ses travaux.

Question 1 : De plus, les intervenants ont pris leur temps, ce qui a permis aux infiltrations de dégrader les murs ?

Vous avez raison Jean Sébastien, l’assurance en responsabilité civile habitation n’a été diligente dans ses recherches et le désordre s’est développé de façon considérable. Alors, Magalie a rassemblé son courage et organisé une expertise avec les entreprises de son chantier.

Q 2 : Donc à ce stade tout devrait s’arranger ?

Et bien non puisque l’expert d’assurance en décennale de l’entreprise en charge des travaux a souhaité organiser une recherche de fuite qui a retardé l’arrêt de la fuite d’eau. Le plancher a continué à se dégrader.

Q 3 : Alors à quel moment les recherches ont-t-elles été effectuées ?

Ce n’est que trois semaines plus tard qu’une nouvelle réunion s’est tenue avec un plombier pour effectuer cette recherche. Dans un premier temps, il a été vérifié s’il n’y avait pas d’infiltration depuis la bonde au droit du tuyau d’évacuation des eaux usées. Là, des micro-fuites sont observées, elles tachent le plancher.

Q 4 : A mon avis ça ne va pas s’arrêter juste à cette micro-fuite !

Oui, puisqu’en poursuivant les recherches, il a été également observé des fuites au droit des tuyaux d’alimentation d’eau dans la cloison sur laquelle s’appuie la douche et où sont installés les robinets.

Q 5 : Enfin la source est trouvée et tout rentre dans l’ordre ?

Et bien non Jean Sébastien, l’expert d’assurance s’arrête là et conclut à des réparations très simples : Reprise des zones infiltrantes. Pour lui, tout est fini.

Q 6 : Avez-vous observé un manquement à toute cette procédure ?

Oui, n’étant pas accompagnée, Magalie a subi l’expertise et les travaux sont à minima. En effet, il est dit dans le rapport que des micro-fuites sont observées sur le plancher bois sans aller plus loin. Il n’a pas été remarqué l’absence d’étanchéité sur le plancher alors que cette disposition est obligatoire. De plus, il n’a pas été effectué d’investigation complémentaire sur ce dit plancher bois qui a reçu de l’humidité pendant près d’un an. De plus, l’appartement du dessous a, on le verra plus tard subir des dégradations.

Q 7 : Qu’est que Magalie peut faire ?

Malheureusement, Magalie devra à nouveau refaire une expertise en expliquant qu’il n’y a pas d’étanchéité sur le plancher bois et que cette disposition est rendue obligatoire par les normes et DTU en vigueur.

Q 8 : On peut dire alors que l’expert d’assurance n’a pas assuré ?

L’expert d’assurance et l’assurance elle-même dirais-je.

Q 9 : Pour éviter tous ces désagréments et ces pertes de temps, qu’est ce qui aurait dû être fait ?

Lorsqu’on crée une salle d’eau sur un plancher bois, quel que soit l’endroit (maison d’habitation ou appartement), il est indispensable de faire installer une étanchéité sur le plancher bois.

Q 10 : Quelle type d’étanchéité ?

Et bien il existe quatre types d’étanchéité : collée à chaud, collée à froid par membrane, en peinture très épaisse ou en multicouches. Il existe également des nattes spécifiques.

Q 11 : Au fait et les fuites provenant de l’évacuation les investigations ont donné quoi ?

Vous suivez votre dossier Jean Sébastien ! et bien là encore il y aura de quoi faire une autre chronique puisque nous le verrons lundi prochain le plancher sera gravement attaqué par un champignon.

Partagez cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *