Appelez-nous gratuitement au 0 800 634 500

Bonjour Jean Sébastien, aujourd’hui je suis du côté de Morlaix où on écoute RCF sur 96.7 FM. Par ailleurs, le sujet du jour concerne une problématique de parquet et d’un escalier qui grince.

 

Intro Jean Sébastien : Il est vrai que dans une maison qui est au repos et notamment la nuit, un parquet qui grince fort peut gêner les occupants. Mais pouvez-vous nous donner le contexte.

En effet Jean Sébastien, ce sera plus facile pour comprendre l’objet du litige. Donc, Jean et Nadine habitent une maison ancienne dans la périphérie de Lannion où on écoute RCF sur 102.1. L’escalier qui mène à l’étage a dernièrement été remplacé, ainsi que le parquet des combles, soit environ 85M2.

 

Jean Sébastien : Jusque-là tout va bien ?

Oui, ils consultent une entreprise de menuiserie, avec qui ils choisissent un bois qui leur plait. Le devis est signé et les travaux sont engagés à la date prévue. Un fois les travaux achevés, Jean et Nadine règlent l’entreprise, heureux de prendre possession de l’ensemble de la surface.

 

Q 1 : Alors tout va bien ??

Et bien non, c’est à l’utilisation que Jean et Nadine observent que l’escalier grince de plus en plus et que le parquet à l’étage fait également un bruit soutenu qui les réveille lorsque l’un ou l’autre se déplace pour aller par exemple aux toilettes qui se situent à rez-de-chaussée.

 

Q 2 : Pour quelle raison ce parquet grince-t-il ?

Plusieurs raisons : la première, c’est que le bois a été installé sans avoir été entreposé. Pour être plus claire avant d’installer un parquet, il faut que celui-ci soit stocké au moins deux semaines dans le lieu pour pouvoir s’adapter à l’hygrométrie de la construction. La deuxième raison, c’est que le parquet ne dispose pas de joint de dilatation. Il a donc mis en pression l’ensemble de la surface parquetée à cause du problème d’hygrométrie.

 

 

 

 

Q 3 : Très bien, nous avons saisi pourquoi le parquet grinçait mais l’escalier alors ?

C’est un autre problématique. Les marches qui viennent s’enchâsser dans le limon étaient taillées un peu courtes et sont trop faibles pour reprendre le poids des personnes qui utilisent l’escalier. Lors du passage, sous l’action mécanique du poids qui exerce une poussée, la marche vient frotter sur le limon qui grince.

 

Q 4 : Alors que faut-il faire ?

Pour le parquet, il faudra créer un joint de dilatation notamment entre le couloir et la pièce principale de l’étage. Cela lui permettra de se remettre en place et de ne plus être en tension lame contre lame. Pour l’escalier, c’est très simple. Même si les marches sont sous dimensionnées, il n’y a pas pour autant une non-conformité. Donc, pour pallier au bruit générer par le passage, il faudra alors saupoudrer du talque dans toutes les jointures pour que le produit vienne dans les interstices. Le talque estompera massivement le grincement.

 

Q 5 : C’est à l’entreprise de venir faire les travaux de modification ?

Bien sûr Jean Sébastien, je vois que vous suivez les chroniques. En effet, il appartient à l’entreprise de reprendre ses ouvrages dans le cadre de la GPA (Garantie de Parfaite achèvement) puisque les travaux ont moins d’un an.

 

Q 6 : Comment doit s’y prendre l’auditeur ?

Très simplement, il faut au préalable contacter l’artisan et lui faire constater le désordre puis formaliser cette entrevue au travers d’un courrier recommandé. Si l’entreprise n’intervient pas, il faudra alors demander l’appui d’un avocat.

 

 

Partagez cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *